Foursquare pour les entreprises : Claim your venue, but don’t feed the Mayor !

Peu d’entreprises françaises utilisent Foursquare.

Certes, la plateforme n’a pas le même impact que facebook ou twitter en terme de nombre d’utilisateurs et de temps d’utilisation.
Pourtant, Foursquare peut s’avérer un excellent outil de création de trafic sur des points de vente et de fidélisation pour certaines entreprises (notamment les boutiques), sur une cible bien spécifique.
D’autre part, il y existe plusieurs niveaux d’utilisations, de la plus basique (et que toute entreprise pourrait mettre en œuvre) à la plus complète (destinée à des secteurs bien spécifiques).
Revue de détails.

Foursquare, c’est quoi ?

Une application mobile de géolocalisation et de jeu, née à New-York en 2009.
Le principe : indiquer à nos amis Foursquare le lieu dans lequel on se trouve, grâce au « chek-in ».
L’utilisateur partage donc le lieu dans lequel il se trouve, avec la possibilité d’associer au checkin un commentaire, une photo ou un conseil.
L’application est disponible sur Iphone, Symbian, Android, Windows mobile, Blackberry, Palm.

A quoi ça sert ?

– Se retrouver avec des amis ou des contacts
– Rencontrer de nouvelles personnes
– Obtenir des conseils sur un lieu ou des offres spéciales dans une boutique
– Jouer ! Foursquare reste avant tout un jeu, et c’est la première raison pour laquelle on utilise foursquare.
La partie « gamification » comporte deux notions : le mayorship et les badges. La personne qui checke le plus à un endroit devient le Maire du lieu (le fameux « mayorship »).
Les utilisateurs peuvent débloquer des badges, liés à des thématiques ou à des événements.
Comme tout réseau social, il est nécessaire d’avoir un minimum de contacts, mais aussi d’activité, pour percevoir l’intérêt de cette application.

Qui utilise Foursquare en France ?

Le nombre d’utilisateurs en France est -à ma connaissance- inconnu, mais une intéressante étude d’octobre 2011 a dressé une typologie des utilisateurs en France : moins de 30 ans, habitant dans les grandes agglomérations, étudiant ou cadre, déjà présent sur d’autres plateformes sociales.
Voir l’étude complète ici : http://enquete-foursquare.ntmy.fr/

Dois-je utiliser Foursquare pour mon entreprise et si oui comment ?

Difficile de répondre par oui ou par non, car il y a plusieurs utilisations de Foursquare pour une entreprise, de la plus basique à la plus complète.
Je vais donc m’efforcer de vous les détailler ici !


1. Revendiquer ses lieux (venues) : toutes les entreprises devraient le faire !

Pour une entreprise, la première utilisation de Foursquare est « revendiquer » son ou ses lieux.
Cette action confère plusieurs avantages :
– Vous « maîtrisez » votre lieu, et vous pouvez modifier ses informations (en cas d’erreur sur l’adresse par exemple)
– Vous avez accès aux statistiques des checkin sur votre lieu
– Si vous voulez aller plus loin en proposant des offres, avoir revendiqué un lieu est la condition préalable.
 
Je pense que toutes les entreprises, y-compris celles qui ne souhaitent pas aller plus loin en proposant  des offres, devraient revendiquer leurs lieux.
Cela prend 5 minutes, ne coûte rien ; cela permet d’avoir une visibilité sur ses lieux, mais aussi peut-être de mieux considérer cet espace d’expression dans la veille sur son entreprise : en effet, les utilisateurs de Foursquare peuvent publier des conseils sur vos lieux, visibles par tous les utilisateurs qui checkent sur le lieu ou dans les alentours : ces publications sont donc à intégrer à votre veille !
Par ailleurs, les statistiques de checkin vous fournissent des informations intéressantes sur les utilisateurs qui ont checké sur vos lieux :
– Nombre de checkin, de nouveaux checkins
– Sexe, tranche d’âge, partage du check-in sur les réseaux sociaux
Attention, il ne faut pas extrapoler cette typologie de cible : elle ne concerne que les utilisateurs de Foursquare, et ne sera donc qu’une partie de vos cibles.
Statistiques des lieux sur Foursquare : possibilité de voir le nombre de checkins, de nouveaux checkins, la répartition par ses, classe d'âge
Pour revendiquer un lieu, Foursquare propose, sur sa version web uniquement, un bouton « claim this venue » (à droite du lieu quand on affiche la page du lieu).
Personnellement, je n’ai jamais réussi à revendiquer un lieu par ce biais.
Je vous conseille plutôt de passer directement par le support, en créant un ticket : http://support.foursquare.com/requests/new
J’ai utilisé cette méthode qui a parfaitement fonctionné, avec une très bonne réactivité de la part du support Foursquare.
Si votre lieu n’existe pas encore sur Foursquare, il faudra bien évidemment le créer, avant de le revendiquer. Tous les utilisateurs peuvent créer des lieux.
Si votre lieu existe en double, vous pouvez en signaler un (idéalement le moins utilisé) comme doublon.


2. Proposer des « specials » : un outil spécifique pour les boutiques et les établissements accueillant du public

Special de l'Opéra de LyonSi toutes les entreprises possèdent un intérêt à revendiquer leurs lieux, l’utilisation des campagnes « specials » constitue au contraire un marché de niche.
Pour faire simple, si votre entreprise possède des points de vente ou des lieux acceuillant du public et que sa (ou une partie de sa) clientèle ou cible est proche du public Foursquare (cf étude), il y a un intérêt.
Si vous travaillez pour une mercerie dans le Cantal ou un site de traitement de déchet nucléaire, l’intérêt est moins évident, mais bon, vous pouvez aussi faire preuve d’audace !
Mais si vous êtes une boutique dans une moyenne ou grande ville, un établissement culturel, une école ou université, vous pouvez tout à fait utiliser Foursquare pour différents objectifs que je vais détailler. 
Une campagne consiste à offrir des avantages (specials) aux personnes qui checkent sur vos lieux, sur une période définie.
Vous avez donc 3 éléments à définir :
1. Quand ?
La durée de la campagne, sa date de début et date de fin. Ce réglage peut aller jusqu’à l’heure, ce qui est intéressant pour des événements particuliers (soldes,…).
1. Quoi ?
Le special, autrement dit l’avantage. Cela peut être :
– une réduction sur un produit, une gamme de produit (menus dans les restaurants) ou sur toute la boutique
– un cadeau, un goodies
– un jeu concours (Hugo Boss a expérimenté cette utilisation)
2. Pour qui ?
Il faut maintenant définir à qui vous allez offrir le special ; c’est là que cela devient intéressant, car vous allez pouvoir adapter le special en fonction de vos objectifs commerciaux (attirer des nouveaux clients ou fidéliser).
– Offrir le special au  Mayor (mayor special) > vous avez une approche qui avantage théoriquement vos meilleurs clients, les plus fidèles.
Le problème : le fait qu’il soit possible sur foursquare de checker sans être vraiment sur un lieu et la course au mayorship qu’il existe sur beaucoup de lieux fait que souvent les mayors…ne sont pas forcément les clients les plus fidèles. Cela est particulièrement vrai pour les lieux de forte notoriété (Grand restaurant, université, lieu culturel majeur,…)
Même si Foursquare a annoncé récemment qu’il allait « destituer » les maires soupçonnés d’être des « serials checkers (ou « serial-tricheurs »), il parait difficille d’éviter cet écueil.
Offrir des avantages au mayor n’est donc sans doute pas la meilleure approche.
 
– Offrir le special aux personnes qui checkent plus de X fois sur une période donnée (loyalty special) > approche fidélité
Dans ce cas, vous avez une approche fidélité, qui encourage les clients à revenir sur votre point de vente ou votre lieu
 – Offrir le special aux personnes qui checkent pour la première fois (newbie special) > approche notoriété et création de trafic
Dans ce dernier cas, vous avez une approche qui permet attirer de nouveaux clients.
Même si un utilisateur ne connait pas votre lieu ou boutique, ce dernier va s’afficher dans la liste des lieux proches avec un badge special orange, bien distinctif et assez rare encore pour être très visible.
Bien évidemment, vous pouvez combiner ces plusieurs approches.
Le meilleur cas d’école en France est la chaîne de restauration Flunch, qui a crée sur Foursquare les lieux des ses 232 restaurants en France, et a combiné les trois approches :
– 1 café offert au 1er checkin
– 50% sur le deuxième plat chaud au bout du 3ème checkin
– Tous les plats à 5 euros pour le Mayor
En proposant ces différentes approches, Flunch travaille à la fois sur la création de nouveau trafic dans ses restaurants, sur la fidélisation, tout en modernisant son image auprès de la cible des utilisateurs Fousquare.
Et il faut bien reconnaître que la visibilité des restaurants Flunch sur l’application est assez exceptionnelle ; plus d’un restaurant sur deux possède un Maire.
Certes, je vous cite le cas d’une grande marque, mais il faut souligner que les campagnes Foursquare sont vraiment de bonnes opportunités pour les boutiques et points de vente, quelle que soit leur taille.
La mise en oeuvre d’une campagne est en effet très rapide…et gratuite !
De plus, il est possible d’avoir une bonne visibilité sur l’application car encore peu d’entreprises mettent en œuvre des campagnes.


3. Créer une page entreprise et publier des conseils sur vos lieux

Enfin, une dernière utilisation pour les entreprises très intéressante : les pages entreprises.
Cette fonctionnalité, peu connue, fonctionne un peu comme les comptes twitter : les utilisateurs peuvent s’y abonner et suivre les pages (comme un utilisateur)
Une page peut partager avec ses abonnés :

– ses conseils :c’est ici que se fait la connexion entre la page et les lieux. Si vous êtes une marque, vous allez, avec votre page, déposer des conseils sur vos différents sites ou points de vente.

Un conseil est visible sur le lieu auquel il a été appliqué, il apparaît en plein écran si l’utilisateur suit la page qui a crée le conseil sur un lieu.
Le conseil peut donc être un excellent outil de recommandation mais aussi de diffusion de contenu (pour des événements par exemple), qui peut être utile pour bon nombre d’entreprises qui disposent de lieux accueillant du public
– ses checkins, photos et commentaires associés au checkin : une page peut checker via le site web foursquare
Pour les entreprises, cela n’est pas forcément utile, mais les pages possèdent un intérêt beaucoup plus marqué pour les personnalités politiques, qui peuvent ainsi informer les militants et sympathisants de leurs déplacements, et publier des photos liés.
La Maison Blanche et l’Élysée ont crée leurs pages, pour permettre aux utilisateurs de suivre les déplacements des présidents américain et français.
Les déplacements sont associés à un commentaire et une photo, devenant ainsi un outil intéressant de storytelling.
L’anatomie d’une page Foursquare  : un bandeau image (860px / 130px), les photos et conseils publiés par la page.
Il est intéressant d’utiliser le bandeau image pour exprimer l’intérêt de suivre votre page : par exemple dans l’exemple de le page de l’Université de Harvard (ci-dessous), le bandeau intègre le texte « Explore Harvard with Foursquare », ce qui montre clairement à l’utilisateur l’intérêt de suivre cette page, en l’occurrence ici d’avoir des informations et des conseils sur les différents lieux du campus.
L’utilisation de Foursquare pour les universités et grandes écoles qui disposent de plusieurs sites peut donc être très intéressante !
Page Foursquare de l'Université de Harvard
Sachez que vous pouvez également publier des conseils sans avoir de page entreprise, avec un simple profil, mais le format « profil » sera moins adapté à une utilisation professionnelle.

En conclusion…

Vous l’aurez compris, il y a plusieurs niveaux d’interventions sur Foursquare pour une entreprise.
Vous avez déjà tout intérêt à revendiquer votre lieu. Ensuite, essayez de définir l’utilité et la manière d’aller plus loin, en fonction des vos objectifs et de vos cibles.
La question des ressources humaines est moins prégnante : globalement, utiliser Foursquare nécessite peu de temps d’animation et de gestion, sauf si vous mettez en oeuvre une campagne majeure comme Flunch.


Si vous avez de bons exemples d’utilisation professionnelle de Foursquare ou des questions, n’hésitez pas à les publier en commentaire !


Ressources :



Jeu Hugo Boss mis en oeuvre via Foursquare


Page d’accueil business de Foursquare


Revendiquer un lieu sur Foursquare :


Créer sa page :
Advertisements

1 commentaire

Classé dans Marketing, Réseaux sociaux, tendances

Une réponse à “Foursquare pour les entreprises : Claim your venue, but don’t feed the Mayor !

  1. Pingback: Foursquare pour les entreprises : Claim your venue, but don’t feed the Mayor ! | Stratégie réseaux sociaux | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s