Facebook coupe la conversation sur ses pages fan : plus de business, moins de social

Facebook propose depuis cette semaine deux nouvelles fonctionnalités pour les gestionnaires de pages :

– celle de pouvoir blacklister des mots-clés et ainsi de filtrer et de ne pas afficher les publications des fans sur le mur des pages facebook qui contiendraient ces mots-clés
– la notification par mail aux gestionnaires de pages pour les nouvelles publications de fans (sur les nouveaux formats de pages fan)

Il est certain qu’avec ces fonctions, certains dialogues ou interactions sur des pages fan entre les  consommateurs et une marque n’existerons plus.

En effet, tous les webmasters et animateurs de communauté savent parfaitement la chose suivante :
Sans modération d’un espace, le message d’un membre est publié par défaut. Il est alors difficile de le supprimer s’il pose problème, car c’est le gestionnaire de page qui fait acte de supprimer le message.

Cela peut donc être considéré comme un acte de censure, chose difficilement acceptable sur un réseau social comme facebook. Par ailleurs, le membre qui voit son message supprimé aura légitimement tendance à s’énerver contre la marque et dans beaucoup de cas à surenchérir.

Avec la modération (que ce soit par blacklistage, antispam ou modération manuelle), le message par défaut n’est pas publié. Il est donc beaucoup plus facile de ne pas publier un message sensible, puisque à l’inverse le gestionnaire de page n’a besoin de faire aucune action pour publier le message.

Avec la notification mail aux gestionnaires de pages (ce qui, au passage, tue dans l’œuf les nouveaux services comme hyperalerts), les messages sensibles pourront donc être immédiatement supprimés, ce qui équivaut quasiment à une modération.

Le contrôle éditorial des interactions devient donc la norme sur les pages facebook, comme sur un site web.

Cette nouvelle fonctionnalité est symptomatique de la stratégie de facebook : moins de social, plus de business pour les marques.
Elle est la continuité d’autres fonctionnalités qui ont été développées ces dernières années sur les pages facebook, parmi lesquelles :

– Les pages FBML, qui permettent aux pages de devenir de véritables mini-sites web, sur lequels l’information et la publicité prennent le pas sur l’aspect social, symblisé par le mur (ce dernier étant ainsi moins visible…et donc moins utilisé).
Voir mon billet à ce sujet

– La possibilité de changer la « landing page », qui peut donc être une page FBML, toujours au détriment du mur.

Finalement, on s’aperçoit du glissement que réalise facebook sur ses pages fans. Le mur, c’est à dire la matérialisation de l’aspect social des pages et des interactions entre la marque et les fans,  n’est plus la page principale d’une page fan.

Les pages fan deviennent désormais des espaces totalement maîtrisés par la marque : elles sont des « bulles » de communication d’entreprise, dans l’espace social qu’est facebook.

Cela a le mérite d’être clair, et cela ôtera à coup sûr les dernières réticences de dircom’  qui disent encore « Sur les réseaux sociaux, on ne maîtrise rien »…

Ceux-là peuvent remercier facebook de les avoir écouté !

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Community Management, Réseaux sociaux

4 réponses à “Facebook coupe la conversation sur ses pages fan : plus de business, moins de social

  1. Pingback: Tweets that mention Facebook coupe la conversation sur ses pages fan : plus de business, moins de social | Communications et internet -- Topsy.com

  2. ToSiMpHaL

    Merci pour ce résumé clair et précis !

  3. A titre personnel, je trouve l’interprétation que vous en faites un chouïa tendancieuse…
    Car le souci, c’est que dès qu’on dépasse la barre des 10000 fans, faut-il encore pouvoir gérer à minima les posts des fans. Car il peut y en avoir pas mal qui soient complètement hors « Net étiquette ».
    Du coup, le fait que Facebook propose quelques outils pour gérer le tout est parfaitement logique.

    • Bonjour Jean-Noël et merci pour votre commentaire,
      En fait, je ne dis pas que c’est illogique, vous avez raison c’est tout à fait logique.
      Mais simplement je constate simplement que les nouvelles fonctionnalités des fan pages font d’elles des espaces de moins en moins sociaux et de plus en plus « corporate » pour les marques, comme un site web : c’est à dire ou l’éditorial est plus important que le social…

      Au plaisir,

      Sylvain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s