Pour vivre heureux, vivons déconnectés ! // Comment sortir de la culture du « Push »…

Cet été, j’avais été intrigué par une publicité Orange faisant la promotion des clés 3G sans abonnements.
Le slogan :
« Déconnectez tout en restant connecté ! »
Étrange paradoxe…
Étrange époque également ou l’on nous fait croire que l’on a besoin de rester connecté en permanence à tous nos outils de communication : mails, réseaux sociaux, informations, téléphone, SMS,…
Les alertes, notifications, pastilles, mails nous dérangent sans cesse dans notre activité.
C’est la culture du « Push », et le Iphone en est incontestablement l’emblème.

Or, on sait qu’être dérangé dans nos activités, ne pas être concentré sur une tâche, sur le présent est une des principales sources de stress.
De nombreux psychologues ont démontré qu’un des facteurs du bonheur était la capacité à rester concentré sur le présent et ne pas être  « multitâches ».
Tal Ben-Shahar, psychologue à Harvard, l’explique bien dans son ouvrage « L’apprentissage de l’imperfection ».

Le pire, c’est qu’on ne se pose même pas de questions sur cette culture du « Push ».
A t’on vraiment besoin d’être alerté que l’on vient de recevoir la dernière newsletter de Voyages-sncf.com annonçant les dernière réductions TGV ?
A t’on vraiment besoin d’être alerté que notre « ami » sur facebook aime la page « J’aime les calins au lit le matin sous la couette » ?
A t’on vraiment besoin d’être dérangé dans un repas par une alerte d’une quelconque actualité du Monde sur son Iphone ?

Toutes ces informations sont sans doute intéressantes -quoique- , mais méritent-elles qu’on soient dérangés ?
Dans la plupart des cas, ce n’est pas certain…

La question à se poser n’est pas « devons être informé ? » mais « devons-nous être alerté ? ».

On peut tout à fait rester informé sans être alerté.

Une information n’est pas toujours une urgence, et l’on a tendance à confondre les deux.

Finalement, le mode Push fonctionne sur un schéma de communication inverse au web :
Sur le web, c’est le destinataire qui recherche l’information et son émetteur.
Avec le mode Push, le destinataire d’une information autorise l’émetteur à l’informer sans  faire la démarche de rechercher l’information.

Quelques conseils pour sortir de la « Push Culture »,

– Sur votre Iphone ou smartphone, désactivez le mode Push des mails, les notifications des applications.
– Au travail, désactivez le son et le message d’alerte dès réception d’un nouveau mail.

Connectez-vous, mais ne restez pas connecté !


Advertisements

2 Commentaires

Classé dans tendances, Théories de l'information et de la communication

2 réponses à “Pour vivre heureux, vivons déconnectés ! // Comment sortir de la culture du « Push »…

  1. Beau message que tu passe.
    Mais une vision qui est malheureusement partagé par peu de personne.

  2. Pingback: Quels comportements éthiques sur les réseaux sociaux ? Publication du guide éthique des réseaux sociaux de l’UDESCA | Communications et internet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s